Vérandas /

Construire sa véranda

C'est le rêve de nombreux propriétaires de maisons individuelles à la recherche d'un supplément d'espace habitable. Un projet de véranda est un projet important sur le plan de l'aménagement de l'habitat et sur le plan financier, aussi vous devez d'abord réfléchir pour définir précisement vos objectifs en fonction de vos besoins.

Voici quelques conseils pour gérer au mieux votre projet de véranda.

Loi et réglementation

Quatre contraintes réglementaires sont à étudier avant de démarrer votre projet :

  • - le Plan Local d'Urbanisme (PLU);
  • - Le Coefficient d'Occupation des Sols (COS) de votre terrain;
  • - Le Code Civil avec en particulier les articles 678, 679, 680 et 681;
  • - Les démarches administratives : demande d'autorisation de travaux ( pour un projet inférieur à 20 m² ) ou permis de construire pour un projet supérieur à 20 m².

Implantation, orientation, style et forme

La véranda doit être implantée en respectant le volume de votre maison, le style, l'architecture, les couleurs, les matériaux etc…

En fonction de l'implantation et de l'usage que vous voulez faire de votre véranda il faudra ensuite définir son orientation, le cap idéal étant sud-est dans nos régions. Pour parfaire l'intégration de votre véranda il vous reste à définir son style parmi 16 styles de base.

“16 styles de base à votre disposition”

  • Une bonne base avec des fondations sérieuses

    La stabilité de votre véranda dépend d'une base solide : les fondations qui servent d'assise à la construction.

    Il existe plusieurs types de fondations, celles les plus couramment utilisées étant du type sur « semelles filantes » qui reportent la charge sur un socle reposant sur le sol dur. En fonction du sol il peut être nécessaire de réaliser des fondations spéciales.

  • Les matériaux

    Le choix du matériau utilisé pour l'ossature de votre véranda est généralement le résultat d'un arbitrage entre l'esthétique, le confort, les caractéristiques physiques, la durabilité, l'entretien et le budget.

    Aujourd'hui l'aluminium représente près de 90% des vérandas réalisées (en version tout alu ou mixte bois-alu). Rien de vous empêche de d'utiliser ensemble différents matériaux.

  • Le toit de votre véranda

    Il existe plusieurs catégories de matériaux de remplissage de toiture.

    • - Les produits verriers : plutôt pour les régions le plus au nord
    • - Les matériaux de synthèse, polycarbonate et variantes, sont les plus couramment utilisés. Relativement isolants dans leurs versions plus épaisses ils peuvent être également traités pour refléter les rayons du soleil en été et conserver la chaleur en hiver.
    • - les panneaux opaques pour une protection thermique importante.
    • - Les matériaux traditionnels : tuiles, ardoises, bois …
  • Les vitrages

    La façade de votre véranda sera obligatoirement réalisée en vitrage

    Le verre joue un rôle essentiel dans sa conception : il y apporte la sensation de bien être. Sa transparence estompe la limite entre l'habitation et la nature. Il vous protège de la chaleur, du froid, du bruit et même des tentatives d'intrusions.

    En fonction de l'utilisation que vous souhaitez faire de votre véranda, et en particulier de son utilisation hivernale, plusieurs types de doubles vitrages sont disponibles. Le coté sécurité est également à prendre en compte sous deux angles : d'une part la protection contre les accidents et d'autre part la protection contre les tentatives d'effraction.

Les recettes Pratiques dans un guide

Certains de ces conseils sont extraits du guide «Les recettes pratiques pour réussir votre véranda» qui les détaille avec précisions.

Ce guide pour vous aider à réussir votre véranda est disponible gratuitement sur simple demande.